Clicky

Polar M430 : Mon avis détaillé sur cette montre multi-sports

Polar M430

Polar M430
8.3

Qualité de fabrication

8.5/10

Écran

7.5/10

Fonctionnalités

9.0/10

Utilisation

8.5/10

Rapport qualité/prix

8.0/10

Pros

  • Robuste
  • Confortable
  • Très complète
  • Application au top
  • Capteurs performants

Cons

  • Un peu grosse
  • Mesures incomplètes pour la natation

Vous êtes à la recherche d’une montre multi-sports de bonne qualité à un prix raisonnable ? Alors la Polar M430 aura probablement de nombreux atouts pour vous séduire. Le savoir-faire du fabricant finlandais n’est plus à prouver, et la qualité de fabrication de ses produits non plus. Cette montre connectée GPS (disponible ici) cache quelques surprises et sur le papier elle réunit tout ce que l’on attend de ce type d’article. La réalité est-elle à la hauteur de la promesse. Je vous dis tout dans cet avis détaillé.

Caractéristiques techniques

  • Connectivité : Bluetooth
  • Compatible : Polar Flow
  • Taille d’écran : 23 x 23 mm
  • Définition d’écran : 128 x 128 pixels
  • Étanchéité : jusqu’à 30 mètres
  • GPS : Oui
  • Cardiofréquencemètre 6 diodes
  • Suivi d’activité quotidiennement
  • Notifications smartphone
  • Poids : 51 avec bracelet
  • Épaisseur : 11 mm

Un design sympa et une qualité de fabrication robuste

La première chose appréciable, c’est que Polar nous laisse le choix du bracelet. La montre est en effet proposée en 4 coloris différents : Noir, blanc, orange et gris. Chacune devrait alors trouver son bonheur, même si un modèle rose pour les princesses n’aurait très certainement pas été de trop.

La qualité de fabrication est vraiment impeccable. C’est une montre sport haut de gamme, et on le sent immédiatement au déballage. L’assemblage est réellement impeccable, les boutons métalliques sont parfaitement intégrés, et l’écran rectangulaire également.

Le bracelet est parsemé de trous sur toute sa longueur pour laisser respirer au maximum la peau de l’utilisateur et lui éviter de transpirer. Il est agréable au toucher, assez souple mais robuste, et on va pouvoir le régler sans problème sur n’importe qu’elle taille de poignet.

Le design est assez basique, c’est clairement une montre sport qui ressemble un peu à une TomTom Runner 3. On est loin de l’esthétique d’une Samsung Gear S3 et probablement qu’on la retirera de notre poignet pour sortir ou pour se rendre à un mariage. Cette montre n’est pas un objet de mode, mais bien un accessoire pour contrôler nos performances sportives.

Au poignet, elle est un peu imposante mais agréable à porter. Elle ne nous dérangera pas pendant l’effet. Elle est plutôt fine et son poids de 51 grammes reste dans la bonne moyenne pour ce type d’utilisation.

polar m430 avis

 

Un écran très basique mais bien lisible

Polar ne cherche pas à faire un concours de beauté en proposant un écran dernière génération ultra précis, comme on peut trouver sur une montre Huawei Watch. Avec une résolution de 128 x 128 pixels, c’est du très basique. Si vous aimez les pixels alors tant mieux, si vous adorez les affichages parfaitement lisses et précis, vous serez sûrement un peu déçu.

Quoi qu’il en soit, l’écran est parfaitement lisible et les informations en blanc sur fond noir apparaissent très clairement. Il est anti-reflet, ce qui nous permet de lire notre montre connectée même lorsqu’on est en plein soleil, sans le moindre problème. Dans la nuit, le bouton en haut à gauche active un rétro-éclairage, et on pourra alors consulter notre écran dans n’importe quelle situation, sans le moindre problème.

Une utilisation à assimiler

Au départ, le fait de voir 3 boutons à droite de l’écran et deux boutons à gauche, ça peut faire un peu peur. On est loin de l’écran avec la bande, elle aussi tactile, d’une Garmin VivoActive 3. En réalité, l’utilisation est finalement assez simple et il faudra simplement assimiler les quelques manipulations pour gérer complètement toutes les possibilités.

Le bouton rouge au centre à droite va permettre de lancer une activité ou de la stopper. Le GPS se déclenche alors automatique pour les activités extérieures. Ce même bouton servira également à valider nos choix. Les boutons au-dessus et en dessous vont permettre de naviguer et de descendre ou de monter dans les différents menus. Enfin à gauche, le bouton du haut sert au rétro-éclairage, et celui du bas permet un retour en arrière dans la navigation.

Au final, c’est plutôt intuitif, et personnellement pendant le sport que je préfère ça à une montre tactile. Les mains moites, et le fait d’appuyer sur l’écran sans le vouloir lorsqu’on court, ça m’arrive souvent. Ici, c’est assez intuitif, et on peut difficilement se tromper dans les manipulations.

Les écrans personnalisables à volonté

Depuis l’application Polar Flow, on va pouvoir modifier complètement les écrans de notre montre et obtenir alors comme on le souhaite les différentes informations en course. Pour la course à pied, on pourra créer 3 profils différents : Course à pied, trail et tapis de course, et modifier les écrans pour chaque profil.

Pour chaque écran, on pourra afficher entre 1 et 4 données, elles seront toujours parfaitement visibles. On pourra ensuite afficher 2 écrans supplémentaires par profil. De nombreux éléments sont personnalisables, comme la fréquence cardiaque en bpm ou en%Fcmax, les alertes par vibration, les tours automatiques, la pause automatique, etc.

Pour chaque profil, on peut modifier la précision GPS afin de plus ou moins préserver l’autonomie de la montre. On peut alors choisir entre 4 niveaux : haute, moyenne, économie et désactivé). Vous êtes toujours prévenu en lançant une activité de la précision du GPS, c’est plutôt bien pour éviter une géolocalisation médiocre alors qu’on souhaité un tracé précis.

polar m430 pas cher

Voir le meilleur prix

 

Fonctionnalité d’entraînement

Bien évidemment la montre va nous donner toutes les informations que l’on souhaite, sur le temps de l’activité, la vitesse, l’allure, mais aussi l’altitude et bien évidemment les pulsations cardiaques. On aura aussi accès au zone cardio, et au temps passé dans chaque zone.

On apprécie que la M430 face la différence entre les tours manuels et les tours automatiques. Pour cela il faudra planifier dans notre profil sportif les tours automatiques. On pourra faire de même avec les entraînements planifiés.

Depuis l’application, on pourra aussi planifier nos entraînements fractionnés et les créer de A à Z. Il suffira ensuite de se rendre dans l’écran de pré-entraînement pour lancer la séance. Une jauge nous montrera alors l’objectif à atteindre, de l’échauffement à la récupération.

On trouve réellement des fonctionnalités très nombreuses comme la mise en pause automatique lorsqu’on est arrêté, ou bien les Timers pour compter des répétitions par exemple. Il y a des options en pagaille, et chacun trouvera son bonheur dans les différents réglages.

Une montre multi-sports

Avant de débuter mes premières activités avec la montre au poignet, j’ai lancé le Test Fitness proposé par cette Polar M430. Ce dernier nous permet d’évaluer notre VO2Max, soit la quantité d’oxygène maximale que l’on consomme pendant un effort. C’est une donnée qu’on entre ensuite dans notre profil physique, et qui va permettre d’ajuster les entraînements.

On va ensuite pouvoir choisir notre activité parmi plusieurs dizaines proposées. C’est réellement pour la course à pied qu’elle offre le plus de possibilité. On va pouvoir l’utiliser pour le cyclisme mais les capteurs de puissance ou de vitesse ne sont pas compatibles. Idem pour la natation, où on aura droit de calculer notre cardio, mais la montre ne comptera ni les mouvements, ni les longueurs. C’est un peu dommage.

Le suivi d’activité au quotidien et les notifications

Du côté du tracking d’activité, la M430 se montre plutôt classique. Elle va compter le nombre de pas, le niveau d’intensité d’activité, la distance parcourue et le nombre de calories brûlées. On pourra évidemment régler nos objectifs quotidiens à notre guise, en augmentant le nombre de pas ou les calories à dépenser.

L’analyse du soleil est de la partie. Elle a été améliorée et les données sont un peu plus poussées. Difficile toutefois de dire si les informations sont pertinentes ou pas, on saura en tout cas si on bouge beaucoup la nuit.

Enfin, toujours depuis l’application, on va pouvoir régler les notifications que l’on souhaite pour être prévenu au poignet d’un appel, d’un SMS ou d’un mail reçu sur notre smartphone.

 

polar m430 avis

 

Polar Flow : une application au-dessus du lot

Un petit mot sur l’application Polar Flow qui est pour moi l’une des meilleures du marché. On peut se connecter aussi bien via notre mobile que grâce à un ordinateur, et on bénéficie alors de très nombreuses données.

Calendrier pour planifier les entraînements, courbes et graphiques nombreux pour l’évolution des performances, cartographie pour gérer les tracés de course, bref, c’est vraiment super complet et très agréable à lire et à utiliser. La fonction « Revivre » est excellente, elle créé une petite vidéo en 3D d’une séance, avec un résultat vraiment sympa et surtout motivant. On pourra ajouter des photos prise sur l’endroit et même de la musique.

S’il y a bien une application sportive complète, intuitive et ludique, c’est clairement Polar Flow. On pourra en plus partager les informations vers de nombreuses applications santé ou fitness.

L’autonomie

La M430 offre entre 8 heures et 30 heures. Évidemment, elle varie énormément que l’on utilise le capteur cardiaque ou le GPS. Il est possible de dégrader la précision du GPS pour conserver un tracé sans gaspiller trop d’énergie.

La montre se recherche ensuite complètement en un peu plus de 2 heures. Son câble est un câble propriétaire qu’il faudra évidemment éviter de perdre. Il facilite cependant le branchement au dos du boîtier.

Le verdict

La Polar M430 fait clairement partie de mes montres favorites pour le sport. Elle est tout d’abord agréable à porter, confortable et surtout robuste. Elle nous suivra aussi bien dans nos courses cross que sur les routes cyclables ou encore les piscines de notre ville.

Tous ses capteurs sont précis, du GPS au compteur de pas en passant par le capteur cardiaque qui fonctionne parfaitement. L’utilisation de la montre est agréable, un peu complexe au départ, mais c’est surtout parce que les fonctionnalités sont très nombreuses.

L’application Polar Flow est à mon avis la meilleure des applications sportives. On obtient de nombreuses informations, des graphiques bien lisibles, des calendriers ou encore des paramétrages pour la personnalisation de la montre. Bref, c’est une superbe montre sportive, à un prix vraiment concurrentiel. Je ne peux que vous la conseiller.

Voir le meilleur prix